Art de Ville

Malgré les contraintes de la crise sanitaire liées au Covid-19, la nouvelle construction «Art de Ville» a enfin accueilli ses nouveaux locataires, début août. Le bâtiment est composé de 19 logements répartis comme suit : T1 = 2 / T2 = 8 / T3 = 5 / T4 = 4

Le Square Zébulon

Début juillet, un nouvel espace de jeux a vu le jour sur le quartier de Vaux : le Square Zébulon. Un toboggan, une marelle, balançoires à bascule … attendent les plus petits.

Point sur le Covid-19 : Les mesures mises en place au sein de l’OPH

En mars dernier, les habitudes de la France et des français se sont vues bouleversées par le début du confinement, lié à la crise sanitaire du Covid-19. Cependant, l’OPH n’a jamais cessé de fonctionner pendant toute cette période et a mis en place des mesures d’urgence pour continuer de subvenir aux besoins et inquiétudes de ses locataires.

Au niveau des gardiens :

  • Mise en place d’un «service à la personne» : les gardiens étaient chargés d’aller faire des courses de première nécessité aux locataires demandeurs.
  • Mise en place d’un service de propreté dans les halls d’immeubles et sur le parc
  • Continuité de la Brigade Verte

Au niveau de l’administration :

  • Réponse aux courriers, relevé du courrier tous les jours
  • Mise en place d’un phoning auprès des locataires de plus de 60 ans pour connaître leurs besoins
  • Mise en place d’un service téléphonique concernant le paiement du loyer

Destruction de la Cheminée aux 8ème et 9ème Groupes

Samedi 28 septembre, la cheminée de l’ancienne chaudière à gaz qui alimentait les logements de l’OPH a été détruite.

Cette destruction a laissé place à l’installation du réseau de Géothermie permettant le raccordement de l’ensemble des logements tant en chauffage qu’en eau chaude sanitaire.

En plus de permettre une réelle avancée écologique de cette partie du parc, la destruction de la cheminée laisse place à l’étonnante et ravissante verdure avoisinante.

Et le quartier des Templiers ?

L’OPH a renforcé son dispositif de sécurité dans les cages d’escalier en installant la vidéo protection dans les bâtiments 3-5-10-12-13-14-15-16-17-18-et I -F-G-H .
Par ailleurs, des travaux de démoussage des façades ont été effectués sur les bâtiments A-B-D-E-6-7-8-9-12-16.

Le Centre Commercial de Vaux, totalement réaménagé

Depuis la fermeture du supermarché par le Groupe Carrefour, le centre commercial de Vaux avait besoin d’un nouveau projet ambitieux pour permettre le maintien de commerces de proximité dans le quartier. Pour y parvenir, la municipalité avait proposé au propriétaire de l’accompagner s’il avait un projet sérieux de réhabilitation et avait même identifié deux repreneurs potentiels pour le supermarché. Le propriétaire a préféré vendre le centre commercial à un promoteur. Pour s’assurer du maintien des commerces à Vaux, la Ville a décidé d’encadrer l’aménagement du site dans le cadre d’une Opération d’Aménagement Programmée. Le promoteur qui achète le centre commercial peut donc le démolir et y construire des logements mais il doit obligatoirement prévoir l’implantation de commerces. Ce projet permettra ainsi à la Place Ile-de-France de retrouver son attractivité, essentielle pour la qualité de vie des habitants de Vaux. Le promoteur prévoit de privilégier les commerces existants dans le futur ensemble et estime pouvoir démarrer les travaux en 2020.

Extrait du Coulommiers mag • N°73

Rénovation énergétique : au cœur du quartier de Vaux

Les travaux de rénovation et de transition énergétique du 13ème groupe démarreront cet été. L’étanchéité des toitures terrasses sera refaite. Les fenêtres en PVC en double vitrage et des volets occultant persiennes seront posés. Les portes, des halls d’entrée et des appartements, les garde-corps du parvis seront remplacés. Les systèmes de chauffage, plomberie et ventilation seront remplacés. Un nouvel isolant sera apposé sur l’ensemble des façades et deux d’entre elles seront à base de chanvre, cultivé et transformé localement.

A l’issue, les 135 logements seront raccordés à la géothermie, pour un coût estimé à 3 765 543€.
Le calendrier précis des travaux a été présenté aux locataires lors d’une réunion publique.

Laurence PICARD, présidente de l’OPH de Coulommiers, avait évoqué les baisses conséquentes de dépenses d’énergie en faveur des locataires, tout en assurant que ces investissements n’auraient aucun impact sur les loyers.

Une année 2019 pleine de projets

Le 21 janvier dernier, à l’occasion de la traditionnelle cérémonie des vœux de l’Office Public de l’Habitat (OPH) de Coulommiers, la Présidente, Laurence Picard et la directrice, Marie-José Thouret, ont annoncé un programme de travaux important pour l’année à venir, sans impact sur le montant des loyers, qui resteront stables en 2019.

L’opération de rénovation énergétique du groupe 13 à Vaux est particulièrement attendue. Après deux appels d’offre infructueux, l’Office a relancé en fin d’année dernière une nouvelle procédure de marché afin que le raccordement à la géothermie et les travaux d’isolation puissent démarrer dans les meilleurs délais.

À la clef, plus de confort et moins de dépenses d’énergie pour les locataires. A Vaux encore, les études de faisabilité pour l’installation d’ascenseurs pour les bâtiments du groupe 9 seront lancées cette année.

Au quartier des Templiers, des opérations de démoussage des façades et de traitement des épaufrures sur les balcons sont programmées.

La pose de persiennes pour les appartements de la rue Marcel Clavier et le remplacement des chaudières des logements situés à l’entrée de la Sucrerie seront également réalisés cette année.

Impacté par la loi ELAN, qui imposera au 1er janvier 2021 un regroupement des bailleurs sociaux qui comptent moins de 12 000 logements, l’OPH de Coulommiers participera en 2019 à une étude conduite par le Département de Seine-et-Marne pour déterminer les conditions dans lesquelles il pourra se rapprocher d’autres bailleurs sociaux sans perdre son autonomie.

Extrait du Coulommiers Mag n°72